Voulez vous lire avec moi ?

Chard2De quels livres avez vous besoin , cet été ?

d’un bon policier ?

Meurtre aux Jeux Olympiques

Vilaine Vanoyeke, la spécialiste de l’Antiquité ,égyptienne, latine ou grecque campe une histoire de meurtre à Olympie pendant les jeux olympiques. Les problèmes actuels, nationalités des sportifs, drogue, triche, tout est déjà en place…..

D’un   nouveau livre de Louis Bertrand ?

Toujours actuel,lui aussi ,il décrit dans le Sang des Martyrs ,celui de l’évêque de Carthage,le  futur saint Cyprien et de son ami, Cecilius,dans la période du bas empire romain, quand ces derniers retournent avec violence à leurs dieux païens . Pour ne pas oublier que l’Afrique du Nord fut chrétienne 7 siècles  durant avec un haut niveau de civilisation et que le sang des martyrs est semence de chrétiens.

Pour préparer Les JMJ  à Cracovie,il faut lire la biographie de Jerzy Popieluszko, cet aumônier de Solidarnosc, enlevé et torturé à mort par la police communiste polonaise. Le narrateur est prêtre dans le diocèse de Créteil . Au chevet d’un mourant, il demanda l’aide du bienheureux Jerzy qui fit un miracle. Ed Artège.

Pour comprendre la guerre menée contre les Etats pontificaux, au 19 ème siècle

Le Chouan du Tanganika, ce paysan français parti défendre le pape contre les attaques des troupes de Victor Emmanuel et de Garibaldi continua son service de chrétien en défendant par les armes les missions catholiques au Tanganika. L’auteur de cette biographie, le père Hervé Benoît est un guide précieux pour comprendre cette époque et la nôtre. Toujours cum grano salis.Presses de la Délivrance.

Et  pour compléter cette lecture et comprendre les attentions pesantes de la République sur les catholiques, le livre remarquable de Roberto de Mattei: Le ralliement de Léon XIII, l’échec d’un projet pastoral. L’encyclique de Leon XIII exigea le ralliement des catholiques à la République. Etait ce un changement radical de la défiance de l’Eglise à l’égard de la République ou était ce diplomatique pour réaffirmer la primauté du Pontife romain?

 Mgr Freppel ,lui , remit à Léon XIII, une  note prophétique lors d’une audience le 13 février 1891 :

« Profondément attaché au droit monarchique qui est le droit national et historique de la France depuis quatorze siècles, je suis convaincu que la forme et les institutions républicaines ne conviennent nullement à notre pays, et qu’elles amèneraient la ruine religieuse, morale et matérielle, si elles devaient s’y implanter d’une façon tant soit peu durable. L’expérience de tous les jours ne fait que me confirmer dans cette conviction. Si, dans d’autre pays, comme en Suisse et aux Etats-Unis, la République peut être une forme de gouvernement légitime et utile, en France elle n’a jamais été et ne sera jamais que la forme politique et sociale de l’athéisme. Le présent s’unit au passé pour mettre ce fait en dehors de toute contestation sérieuse. » Tout rapprochement avec la situation présente est fortement conseillée.

Les mangeurs de cendres, du Père Thomas, jésuite lettré et profond , nous offre un guide spirituel pour ne pas devenir un catoblépas comme les autres. Qu’est ce qu’un catoblepas, me direz vous, une bête idiote signalée par Flaubert dans la Tentation de Saint Antoine à qui il arrive de se dévorer les pattes. Un regard acéré sur notre époque. Chez Via Romana.

Si vous aimez les chansons de geste, Remy Usseil les écrit pour vous. La première, Berthe aux grands pieds, en vers et en prose ,m’avait séduite.Le second, Les enfances de Charlemagne sont étonnantes. Ses lignes font revivre un temps riche d’enseignement. Une immense poésie et un scénario de film idéal.Ed  Les Belles Lettres.

 

On a besoin de rire alors lisons l’anthologie de Proust de Laure Hillerin qui nous offre des passages pleins d’humour d’un grand styliste. Un exemple : »A qui l’attribuez vous ? Swann hésita un instant devant cette toile que, visiblement, il trouvait affreuse: »A la malveillance ! » Proust pour rire. Ed Flammarion

En savoir plus sur André Charlier dont le neveu ,moine au Barroux ,raconte la vie et surtout le prix de l’ œuvre. Car Charlier dut renoncer à la musique, au travail de la vigne, à sa vie de famille pour accomplir sa mission de pédagogue, capitaine de jeunes garçons et leur apprendre à être « cornélien, se maîtriser soi même et toujours prêt à servir Dieu et les autres ». Assez décalé par rapport à notre époque , non ? Ed Terramare,Editions Sainte Madeleine.

Chez Terramare aussi une belle biograohie de l’abbé Coiffet par Thierry Bouclier

Gilles de Becdelievre poursuit son éloge de La Fontaine en le faisant converser avec Molière. L’auteur nous montre un fabuliste peu ambitieux, fidèle à Fouquet et qui reviendra vers Dieu, à la fin de sa vie et le comédien uniquement préoccupé à faire vivre sa troupe(c’est déjà beaucoup!) et oublieux de Fouquet. Passionnant et toujours bien écrit. Ed Télémaque.

Padre Pio raconté par son fils spirituel, Emmanuel Brunato. Éditions de L’orme Rond. Les saints ont des vies semées d’obstacles. Après ce livre vous regardez le dernier film qui a été fait en Italie, plein de poésie,de justesse et de charité.

Des romans, ceux de Guy Des Cars. Réédités chez Flammarion . Des histoires d’amour et de haine , de solides crimes, une morale, celle des années 50 , cela fait du bien … Choisissez bien votre moment pour les lire , vous ne pourrez plus rien faire d’autre !

Le procès de Jeanne relu et annoté par le grand avocat , Jacques Trémolet de Villers. On croit tout savoir de Jeanne, l’auteur nous en apprend davantage. Surprenant et joyeux….Ed Les Belles Lettres.

 

Masmoudi et la tempête de sable, Chez Godefroy de Bouillon.

Des souvenirs de la guerre d’Algérie où l’on s’aperçoit que l’histoire est toujours racontée par les vainqueurs. Vainqueurs sur le papier des accords car sur le terrain c’était une autre histoire. Celui qui se souvient, Claude Duteil, écrit bien, avec verve et humour , sans l’ombre d’un sentiment bas.

Enfin La marche rouge une enquête historique,(normal puisque tout travail historique doit être une enquête ! ) de Marion Sigaut sur les enlèvements d’enfants sous Louis XV qui ont déclenché une révolte du peuple. Le Parlement de Paris et La Compagnie du Saint Sacrement avaient mis la main sur la direction de l’Hôpital Général. Plus de pauvres dans les rues, plus d’enfants abandonnés. En rang par deux, on les renferme ,on les fait travailler et certains enfants servent d’objets sexuels. KontreKulture.

Anne Brassié

Ce contenu a été publié dans Livres choisis. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *