Sur les écrans 2 films sur la famille

Otez moi d’un doute

Très joli film se déroulant en Bretagne, sur la paternité, la maternité et les blessures occasionnées quand ces rôles ne sont pas assumés. Cécile de France, Guy Marchand illuminent les images et un acteur explosif, normal, il est démineur dans le film, rappelle à sa fille que son enfant a besoin d’un père….C’est osé à notre époque !!!

Faute d’amour

Second très joli film sinistre, celui là, sur un couple russe qui se déchire à Moscou oubliant totalement leur fils de 12 ans. Prix du jury à Cannes, le film est remarquablement construit,il s’ouvre et se ferme sur le même étang entouré de  bois, chemin du petit garçon pour rentrer de l’école. L’ombre soviétique pèse encore sur les hommes et les femmes, la pauvreté, le comportement de survie de certains qui exclue toute tendresse et le capitalisme déchaînée qui affole les cervelles fragiles.

Ce contenu a été publié dans Sur les écrans. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *