Ni Murakami ni Venet dans le parc du château de Versailles

Non à Bernar Venet

Pour la démesure de son oeuvre .

Qu’elle soit exposée au Grand Palais avec Anish Kapoor dans les Monumenta. Sans rapport de

proportion, l’oeuvre écrase les écuries comme le château.

Le mélange des genres :

Vous ne mettez ni une toile cirée sur une commode Louis XV ni un piercing sur les lèvres de la

Joconde .

Le non sens :

ces sculptures en acier corten n’ont pas de nom ,ne signifient rien. Que m’apporte ce métal? Rien .

Bernar Venet a débuté sa carrière par une installation de lui même couché dans une décharge de Tarascon    d’où peut être son goût de la rouille.

Jean Clair vient d’écrire: « nous sommes entrés dans l’hiver de la culture » ,l’art nous dévoile l’invisible , rien à voir avec les gros coups financiers.

l’art est vital,on ne peut vivre sans . Les responsables culturels n’ont pas le droit de tromper le public et d’oublier les propos de Rodin   « L’art et la

religion donnent à l’humanité toutes les certitudes dont elle a besoin pour vivre et qu’ignorent les époques embuées

d’indifférence, ce brouillard moral. »

L’autoritarisme : Aillagon et Venet ont la même volonté de provoquer:  Venet a déclaré « Exposer à Versailles c’est toucher un immense public .C’est

l’occasion de faire une démonstration de force . »Passer en force est leur devise. Nous pouvons lire dans la biographie du dossier de presse « 

Pleinement conscient de la portée symbolique du lieu, il l’aborde avec le souhait de souligner son tracé, de révéler sa cohérence, de faire redécouvrir

ses espaces quitte parfois à s’inscrire en opposition avec son dessin si précisément délimité en plaçant par exemple un effondrement d’arc entre le

bassin d’Apollon et le Grand Canal, sorte d’épave non pas informe mais antiformelle trônant au centre de l’ouvrage d’art par excellence qu’est

Versailles. »  Merci de bien relire pour saisir sa cohérence à lui !

Le château n’est pas un panneau Decaux . Les touristes se voient imposer ces montages.


Le financement obscur : Autofinancement, dit l’artiste qui assume 80 %, d’un projet chiffré à 2,5 millions. Reste 500.000 euros pris en

charge peut être par le château via sa filiale château de Versailles Spectacles .

Obsession du contemporain chez Aillagon qui rejette les initiatives évoquant le passé .L’association Un bal au château réclame depuis des

années le droit de se promener en costume et la réponse est niet ….

L ‘escalier Gabriel va être relooké . Il a été fait au 20 ème siècle ,certes mais sur les plans de Gabriel.

Les dieux de l’Olympe présents dans le parc depuis 3 siècles fulminent :

« Nous mépriser en nous imposant cette confrontation, c’est vous mépriser vous-même. Cette humiliation porte, en germe, votre châtiment

: ne pas respecter votre culture européenne est un suicide. »

Les structures métalliques de Bernar Venet s’épanouiront sur le parvis de La Défense ou au bord d’une autoroute.

Pas à nos pieds, dans le parc du château !

Nous en appelons au sacro saint principe démocratique. 10000 personnes refusent ces installations . Le peuple dit : Nous exigeons que

Versailles soit respecté !’

Le directeur de l’établissement public est au service de l’Etat : l’Etat, c’est nous…

Réagissez !

Défendez-nous… Défendez-vous !

Signez la pétition Versailles mon amour !

Le parc de Marly a droit, lui aussi, à son installation.

Nous ne sommes plus seuls :

Avec nous l’Académie Française

Marc Fumaroli, Jean Clair , Jean d’Ormesson , de grands journalistes,

Eric Zemmour , Philippe Tesson . Et une foule de gens .Rappelons les

sondages du Parisien et de France Soir : 68% refuse ce mariage contre

nature

Bonne retraite Monsieur Aillagon !

Collectif Versailles MON AMOUR

Anne Auger Stephanie Bignon et Eric Martin

Contact 06 10 75 18 61

Ce contenu a été publié dans Versailles Mon Amour. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Ni Murakami ni Venet dans le parc du château de Versailles

  1. Ed et Cl HAMON dit :

    Non à cette nouvelle pollution visuelle de notre patrimoine! Cette affreuse ossature costale agresse le Roi-soleil et brise la perspective du château de Versailles.Comment peut-on laisser défiler aussi complaisamment les inepties de ces cuistres de l’art « comptant pour rien » qui profanent sans vergogne l’un des plus beaux sites du monde!

  2. Chatelain dit :

    Non à l’entreprise de démolition de notre culture, au saccage de notre patrimoine par M. Aillagon et compagnie. Avec l’argent de nos impôts qui serait tellement plus utile pour l’entretien et la restauration de sites exceptionnels laissés à l’abandon.
    Que font nos Maires, nos Députés, et la Cour des Comptes .

  3. Irene David dit :

    Absolument scandaleux d’installer cette horible ossature sur la place d’Arme à Versailles devant notre si majestueux château.
    Un coût sans doute exorbitant pour l’installation et l’entretien de cet immonde tas de ferraille.
    Un grand décalage à l’heure où nos élus parlent sans cesse d’économie. Utiliser ces fonds pour continuer à entretenir ce si beau château serait beaucoup plus judicieux.
    Je formule l’espoir que cette monstrueuse ossature ne sera pas pérenne. Mêm si tous les goûts sont dans la nature, par pitié ce n’est pas sa place !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *