Jacques Dupont . Profession cinéaste

camera

Jacques Dupont voulait faire l’école coloniale, il devint cinéaste mais filma beaucoup en Afrique .Un premier film sur la guerre de Corée est très mal reçu par ceux qui font la loi en France depuis 45 :  les communistes. Les autres engagements furent tout aussi contraires à ces gens là et à ceux qui leur laissaient la bride sur le cou, De Gaulle et sa bande. Il fera parti des embastillés de la guerre d’Algérie. Et ne tournera plus que difficilement. Dans la seconde partie de sa vie son talent est reconnu par les gens biens comme Philippe de Villiers et son film Les Vendéens se trouve sur le site de René Chateau. Catholique monarchiste Jacques Dupont nous laisse ces souvenirs d’une vie riche, pleine de rencontres et de risques. De noblesse aussi. C’est aussi la vie d’une famille bien française, celle des Dupont qu’il ne faudrait pas oublier. Sa fille, Claudine Dupont Tingaut a créé un mouvement intitulé Réagir, Résister et agir. Belle devise par les temps qui courent.

Editions Italique

Ce contenu a été publié dans Les émissions d'Anne Brassié. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *