Courez admirer le peintre Cima de Conegliano

Le Musée du Sénat nous offre un merveilleux peintre resté ignoré ou moins connu derrière Bellini , Carpaccio ou Lotto. La finesse de son pinceau, ses couleurs, la vie qui se dégage de ses tableaux le rendent magique parmi tous les autres peintres de Venise. Regardez cette Vierge à l’oranger, le regard attentif de l’Enfant Jésus qui parle avec Saint Louis de Toulouse, celui de la Vierge vers Saint Jérome. Au fond du tableau un village fortifié, comme dans beaucoup de ses tableaux, qui rappelle le village natal du peintre ou la cité de Dieu. Chaque tableau est tellement parlant qu’y emmener des enfants même très jeunes s’impose, ils y apprendront le bonheur proche de l’ivresse que l’on éprouve devant cette peinture italienne.

Ce contenu a été publié dans Sur les cimaises. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *