A lire La malédiction de Svetlana par Beata de Robien

staline

Beata de Robien connait bien cette période stalinienne de L’URSS. Son grand père polonais fut déporté douze ans au goulag. Elle alterne essais historiques, biographies et romans d’une plume élégante et pleine d’humour pour des sujets lourds ! Je vous conseille Fugue polonaise qui nous conduit au coeur d’une famille polonaise, dans les pires années.

La fille de Staline se savait maudite: »Mon père a tué tant de personnes, y compris mes propres oncles et tantes. Je ne lui pardonnerai jamais. Il a brisé ma vie! Partout où j’irai, je serai toujours sa prisonnière politique. »

Beata de Robien montre très bien comment chacun est prisonnier en URSS y compris  les proches du tyran. La vie quotidienne des uns et des autres, riches comme pauvres est sinistre.

Svetlana a profité d’un voyage en Inde pour demander l’asile politique à l’Amérique. Elle n’y réussira pas davantage sa vie.

On glane dans cette biographie quelques informations étonnantes :la traductrice américaine qu ‘on lui impose est une femme qui a rencontré et John Kennedy et Lee  Harvey Oswald, son assassin présumé. Bizarre, non ? Autre détail que je viens de trouver :  la femme d’Oswald était russe et c’est elle qui a accusé son mari….. Les services secrets des deux puissances marchaient ils la main  dans la main ?

Sur le sujet, encore un excellent livre de Beata de Robien : Les passions d’une Présidente: Eleanor Roosevelt édité chez Perrin.

La malédiction de Svetlana  Albin Michel

Ce contenu a été publié dans Les émissions d'Anne Brassié. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *