Sans complexe on veut détruire un château du 19 ème siècle

chateauNon à la destruction du château de Lagny-le-Sec !

(Signature en bas de la page)

Depuis quelques jours, une mauvaise nouvelle circule sur internet à propos du Château de Lagny le Sec: le maire de la ville, Didier Doucet, a prévu de faire détruire ce monument de la fin du XIXème siècle qui se trouve sur un parc de 9 hectares racheté par la mairie en 1995, pour le remplacer par des espaces multifonctions.

Voici un article du Parisien traitant de la démolition: Le Parisien 60, Château de Lagny le Sec

Le maire présente comme excuse le coût de rénovation du château: 1 million d’euros. Pourtant, de nombreux moyens sont à disposition pour sauver le bâtiment: financement participatif, appel aux dons, revente à une entreprise, etc… Notre patrimoine architectural vaudrait donc t il moins d’un million d’euros ?

Voilà que les destructions de monuments anciens se multiplient dans le pays, entre Eglises et Châteaux. Peu à peu, c’est une partie de la France qui est démolie à coup de buldozer…

Alors voici une pétition afin de mobiliser un maximum de personnes contre la démolition et pour la rénovation du Château de Lagny le Sec. Plus nous serons nombreux, plus notre voix sera écoutée !

A l’attention de ceux qui se trouvent non-loin du château: nous vous conseillons vivement d’installer des banderolles et pancartes sur son grillage. Cette démolition n’aura pas lieu !

Signez en allant sur le site de la pétition

Il faut surtout communiquer avec la mairie, lui suggérer un chantier bénévole auquel tous les habitants de Lagny s’attacheraient, suivant l’exemple de tant de restaurations célébrées dans les émissions télévisées sur le patrimoine.

et lui réciter le poème de Gérard de Nerval

Il est un air, pour qui je donnerais,
Tout Rossini, tout Mozart et tout Weber.
Un air très vieux, languissant et funèbre,
Qui pour moi seul a des charmes secrets!

Or, chaque fois que je viens à l’entendre,
De deux cents ans mon âme rajeunit…
C’est sous Louis treize; et je crois voir s’étendre
Un coteau vert, que le couchant jaunit;

Puis un château de brique à coins de pierre,
Aux vitraux teints de rougeâtres couleurs,
Ceint de grands parcs, avec une rivière
Baignant ses pieds, qui coule entre les fleurs;

Puis une dame à sa haute fenêtre,
Blonde aux yeux noirs, en ses habits anciens,
Que dans une autre existence peut-être,
J’ai déjà vue…et dont je me souviens!

Gérard de Nerval

Ce contenu a été publié dans A propos. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Sans complexe on veut détruire un château du 19 ème siècle

  1. Hilaire Géraldine dit :

    non à la destruction de ce château et de notre patrimoine!!!

  2. hilaire dit :

    Je dit halte à la destruction de la France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *